Transformez votre vie amoureuse, en quelques jours seulement:



Rejoignez le Club SBK et recevez gratuitement par email:


  • Mon Guide des 7 étapes pour devenir un Séducteur (un vrai)
  • Mon livre pour séduire une fille au téléphone (+Exemples de sms à envoyer)
  • Et pleins d'autres conseils sur les techniques de séduction avancée

Les Sujets de Conversation Avec Une Fille

les sujets de conversation avec une fille

Quels sont les sujets de conversation à aborder avec une fille ?

Trouver des sujets de conversation avec une fille, éviter le prolongement des blancs dans une discussion et développer son charisme au point de suspendre une femme à ses lèvres… Le voilà le véritable problème du séducteur !

Soyons honnêtes, la difficulté n’a jamais été d’aborder une femme, mais bien plus de savoir quoi lui dire. S’il suffisait de saluer une nana pour la séduire, il n’y aurait plus un seul mec célibataire sur la planète.

C’est la lourde responsabilité qui m’est confiée aujourd’hui : vous aider à savoir quoi dire à votre cible, afin de ne pas vous faire renvoyer dans les cordes et ainsi perdre toute contenance dès les premières minutes de votre échange.

Tout au long de l’article qui va suivre, où je vous donnerai des sujets  de conversation CONCRETS, je veux que vous pensiez à une chose et une seule : votre avis ne compte pas (ou très peu). La seule chose à laquelle vous allez vous intéresser, c’est à la demoiselle avec qui vous discutez.

L’objectif ? Établir un lien de confiance et une connivence vous permettant d’instaurer la notion de flirt et de séduction dans votre discussion, au fur et à mesure que votre interlocutrice s’ouvre à vous. C’est compris ?

Bon, listons les sujets qui pourraient intéresser vos proies et par la même occasion, vous en apprendre un peu plus sur elles !

(bien entendu cet article se base sur l’hypothèse que vous avez déjà abordé votre cible, d’où l’absence d’indications à ce sujet).

1. Les femmes se modernisent… Et leurs sujets de conversation aussi

Le temps où les femmes restaient à la maison pour s’occuper de la marmaille et faire briller les parquets est révolu. De nos jours, elles aspirent à faire carrière et à s’épanouir en tant qu’individus. Il est donc logique que les jeunes filles aient des projets et des plans de carrière.

Vous intéresser à ces derniers, c’est montrer d’abord votre respect envers le sexe opposé, mais aussi et surtout, faire comprendre à votre cible que vous la voyez comme une personne d’égale importance et que vous ne reniez pas son potentiel. Oui une femme intelligente ça existe !

Pour lancer la conversation sur les études ou la formation professionnelle d’une jeune fille, rien de plus simple. Il vous faut partir d’une observation pour embrayer sur  du concret. Prenons un exemple : Une jeune fille fait bronzette sur sa serviette dans le parc Montsouris (oui, oui c’est précis comme exemple !), vous l’abordez. Comment alors s’inspirer pour créer de bons sujets de conversation avec cette fille ?

Si vous ne savez pas quoi dire, son intérêt va rapidement diminuer. Vous devez donc récolter des informations sur ses activités : « Sinon, dans la vie réelle, tu es représentante en crèmes solaires, ou tu as une autre occupation ? ».

Voilà qui devrait la faire sourire et vous permettre de continuer la conversation sans passer pour un idiot. Attention cependant, vous ne voulez pas engager le dialogue sur des points négatifs. Ne parlez donc jamais de ses problèmes liés à cet aspect de sa vie.

2. Faites attention aux détails

Tout le paroxysme féminin repose sur le fait que ces charmantes demoiselles aiment être complimentées, mais sans non plus qu’on en fasse trop. C’est là que votre sens de l’observation et votre savoir en termes de mode ou d’accessoires féminins entrent en jeu.

Regardez-la et faites une observation pertinente à propos d’un détail (son sac à main, ses boucles d’oreilles, son collier, voire son parfum…) : « c’est un collier de chez Agatha non ? Si ce n’est pas indiscret, tu peux me renseigner sur le prix ? C’est bientôt la fête des mères et je sais qu’ils ont des bijoux hyper sympas ».

Cette manœuvre  devrait permettre à votre interlocutrice de vous raconter comment elle s’est procuré l’objet de votre attention et par la même occasion de souligner implicitement le fait que vous partagez un point commun… De la finesse que diable !

La recette magique est : Bonne observation = bonne conversation.

3. Partagez des valeurs communes

Au fur et à mesure que la conversation évolue et que vous en apprenez de plus en plus sur votre interlocutrice, le besoin d’effectuer un rapprochement psychologique se fera sentir. Il vous faut inconsciemment lui envoyer un message puissant, vous permettant de vous érigez en mec bien, qui a des idées arrêtées en ce qui concerne les relations amoureuses.

Le piège ici, serait de parler de vous ou de votre cible directement. Vous ne vous connaissez pas encore assez pour parler d’une éventuelle relation sentimentale commune. Non, ce que vous voulez, c’est obtenir un simple avis féminin sur une question précise.

Vous le savez, les femmes aiment partager leurs opinions, d’autant plus si ces dernières font appel à leur sentimentalité. Voici par exemple, comment vous pourriez vous y prendre pour lancer un sujet de conversation avec une fille :

« Dis-moi, toi qui es une fille qui semble avoir les idées claires. J’ai un pote que sa copine a trompé avec un mec rencontré en boîte. Elle dit qu’elle était un peu éméchée et que cela ne signifie rien. Depuis, mon pote n’arrête pas de me demander comment il devrait réagir et s’il devrait lui pardonner… Que ferais-tu à ma place ? C’est chaud quand même, non ? »

Vous venez tout juste de faire germer dans l’esprit de la demoiselle, la pensée que vous condamnez l’infidélité et que vous vous fiez à son raisonnement pour vous aider à vous sortir de cette situation épineuse… 2 bons points pour vous !

4. Votre interlocutrice est-elle une passionnée ?

De la même manière que vous vous êtes renseigné sur l’occupation scolaire ou professionnelle de votre interlocutrice, vous allez pouvoir vous intéresser à ses hobbies, ses passions.

Cela vous permettra d’une part d’embrayer sur d’autres sujets (sport, musique, jeux…) mais aussi de continuer votre pêche à l’information : « Et à part les espaces verts, le chant des oiseaux et profiter du soleil, tu as d’autres passions dans la vie ? Sportives, intellectuelles ? ».

Ensuite, et bien que cela ne soit pas le sujet de prédilection à aborder avec une fille tant il est cliché, la question de ses goûts musicaux ou de ses films préférés restera une valeur sûre, à condition qu’elle s’immisce de façon naturelle dans la conversation et que cela ne soit pas formulé trop tôt.

Quand elle vous demandera ce que vous faites de votre temps libre, vous pourrez ainsi lui dire que vous êtes très occupé, mais que votre prochain projet en date est de vous rendre au concert de XXX (là, il vous faudra trouver un truc que votre cible pourrait apprécier. Désolé de vous abandonner sur ce sujet, la musique commerciale de nos jours me débecte…)

5. Les sujets annexes pour progresser et conclure votre conversation

Si vous en êtes là, vous avez déjà bien progressé ! Sachez cependant que les sujets annexes ne manquent pas :

  • les news
  • sa peur de certains animaux
  • la question du paranormal
  • comment elle voit son avenir
  • ses rêves
  • sa description du mec idéal
  • ce qu’elle déteste le plus chez les gens en règle générale… etc

Tous ces compléments vous permettront de continuer une conversation vers son aboutissement : La demande du numéro de téléphone ou l’organisation d’un rendez-vous improvisé. Ces phénomènes ayant déjà étés décrits dans d’autres articles, je ne m’y arrêterais que brièvement.

Une fois la fin de votre échange approchant, il va falloir conclure sur une bonne note. Pour ce faire, votre objectif sera de laisser à votre cible, l’illusion d’un choix. Comment ? En la jouant fine !

Demandez-lui par exemple si elle veut aller prendre un rafraîchissement dans le bar du coin pour continuer à faire connaissance OU si elle préfère que vous échangiez vos numéros afin de garder le contact et d’organiser une petite soirée en tête à tête au restaurant…Quelle que soit sa réponse vous serez gagnant !

Bon si avec tout ça, vous arrivez toujours à laisser des blancs dans la conversation, c’est que le problème ne vient pas de votre aptitude à réfléchir de manière cohérente, mais plutôt de votre peur du rejet… Et dans ce cas-là, pas de panique, nous avons des solutions : article—comment surmonter la peur du rejet .

Voilà chers lecteurs, j’espère que cet article vous donnera un petit coup de pouce pour booster votre créativité et stimuler ainsi de bons sujets de conversation avec une fille ! Il ne vous reste plus qu’à aller tester tout cela sur le terrain !

Des questions ? des avis ? Dites-nous tout dans l’espace commentaire ;)

J&B.

10 Jours Pour Devenir Un Séducteur 2.0

Vous en avez marre de la masturbation intellectuelle ? Vous voulez finalement passer à l'action et commencer à récolter les résultats que vous souhaitez : séduire les belles femmes ?

10 Jours pour Devenir Un Séducteur 2.0 est un Workbook composé de 20 missions et exercices qui vous aideront à passer à l'action immédiatement au lieu de vous rabâcher la tête avec trop d'informations.

Remplissez les missions. Progressez. Séduisez.

La séduction se pratique dehors sur le terrain, pas devant un ordinateur. Cliquez ICI pour voir la vidéo du programme >>

-

Comments

  1. Aero says:

    Article très intéressant qui ouvre un peu plus de sujets, notamment le paranormal, le mec idéal, ou ce qu’elle déteste chez les gens, ça permet de créer une connivence ce genre de chose, j’exploitais pas encore.

    Sinon avec les personnes que je rencontre je m’amuse de plus en plus à faire du cold reading, analyse de personnalité, mais si je veux séduire une demoiselle, y-a-t-il un moment précis pour le faire ? Sinon une question qui m’amuse beaucoup, et si vous aviez 3 voeux, à votre avis quel est le meilleur moment pour l’amener ou l’utiliser ?

    • Merci bien ! Et bien l’analyse de la personnalité se fait un peu tout au long de la conversation, en s’intéressant au body language de ta cible :)

  2. Benjamin says:

    Bonjour,

    J’ai beaucoup aimé cet article ! Il résume assez bien ma pensée : pour que le dialogue soit agréable (pour la demoiselle et pour vous !), il suffit de vous intéresser à votre interlocutrice. Il existe toujours des questions à poser en fonction du contexte de la rencontre (l’exemple de la plage), dont les réponses permettent de rebondir et surtout de montrer qu’on souhaite en savoir plus ! La demoiselle comprend qu’elle est plus qu’un objet et s’ouvre davantage.
    En plus de ça, s’intéresser réellement (et non seulement en surface) vous permet de RETENIR plus facilement ce qu’elle vous raconte, et vous pouvez vous en servir aux prochains rendez-vous ! Et elle pensera : « quoi, il se souvient de ça ? Je l’intéresse, il est différent des autres », et c’est gagné :)
    La première erreur qu’on peut faire en dialoguant avec une femme, c’est de parler de soi, mais ne le faites pas ! Les femmes adorent parler d’elles, laissez-les faire et surtout écoutez-les et intéressez-vous ! Parlez de vous quand elle pose des questions (ce qu’elle fera, mais certainement pas la première fois) !

  3. Quentin says:

    Merci J&B pour cet article qui je pense me sera utile non pas seulement pour la séduction mais aussi lors de blanc dans des conversations entre potes ;)

  4. JeremDeFly says:

    Très bon article J&B !

    Je rajouterais qu’il ne faut pas avoir peur des blancs !!!

    Bien au contraire, c’est un bon moyen d’établir des eyes contacts avec un petit sourire ! Et puis c’est aussi le moment de voir si la fille envoie des signes d’intérêts (par son regard, sourire, sa gestuelle et si elle se met à poser des questions). Car c’est difficile d’analyse son body language en parlant.
    On peut donc se servir de ces blancs pour augmenter l’attirance et reprendre la conversation avec un petit kino ;)

    • Merci ! Oui effectivement tu as raison ! C’est d’ailleurs un argument développé dans un de mes articles sur le body language :)

  5. anes says:

    J’aime ton article J&B !
    par mon experiance je confirme que les filles adorent parler d’elles
    en plus si il ya un blanc ,on peut toujours utiliser le regard du séducteur!

  6. strange boy says:

    excellent article J&B. pour bien l’assimiler, un seul mot, pratique!

  7. le boureau des coeurs says:

    Petite astuce anti blanc que j’ai decouverte en observant d’autres seducteurs lorsqu’il y’a un blanc dire a la fille « ne joues pas a ce jeu avec moi je suis champion du monde du silence 2010 2011 2012 « ca brise la glace et relance la conversation .Faudrait preciser aussi aux lecteurs que lorsque la fille est interessée ca facilite beaucoup de choses a part ca excellent article

  8. Marcello says:

    Ouais par contre parler un peu de soi et raconter ses anectotes â un côté charismatique. Conditions : L’hisotire doit avoir du suspens, elle ne pas arreter de sourire quand vous lui racontez l’histoire (ou d’avoir peur, suspens).

    • Effectivement on peut parler de soi, mais pas dans les premiers moments de l’échange, sinon il y a très peu de chances pour qu’elle soit intéressée. Mais une fois le contact bien établi, oui c’est évidemment envisageable ! :)

  9. etoile88 says:

    salut kamal j ai une remarque concernant le design de votre blog
    l’ancien et mieux .

    • ah bon ? Pourtant on l’aime celui-là :) les pages se chargent très rapidement pour lire tranquillement les articles !

  10. Georges says:

    Tes articles sont très interessant J$B ;)
    Neanmoins on attends la Suède avec impatience haha

  11. Tinou says:

    Bonsoir à toi, pas besoin de long discours élogieux, un simple remerciement pour ton article qui sauvera plus d’une tentative d’approche !
    Cordialement,
    un de tes suiveurs.

  12. anes says:

    on réclame « 10 choses qu’on ne connait pas sur kamal  » si on dois encore attendre alors on réclamera aussi « 10 choses sur J&B qu’on ne connait pas » !!(amicalement bien sure)

  13. Charlie says:

    Le coup de pouce est fait , l’article est utile .Merci.

  14. Felix says:

    Honnêtement, c’est la première fois que je commente sur SeductionByKamal. Mais aussi la première fois que je vois un article aussi riche en conseil et en aide. J’ai l’impression de lire une méthode d’un vrai psychanalyste , d’une personne passionnée et qui a envie de transmettre son savoir.

    Une des grandes questions que Freud ne put répondre : Mais que veulent les femmes ?
    Je pense sincèrement que cet homme aurait aimé te connaître.

    Bien à toi,
    Felix

    • Woua, carrément ! Merci pour le commentaire ! Un petit café avec Freud, je peux imaginer la scène ! ;) Effectivement, j’aime écrire et donner des conseils. Cela fait plaisir de voir que mon travail est apprécié !

  15. Samuel says:

    article très sympa, merci :)

  16. Lindros says:

    Salut, tres bien comme article ! Je vien du quebec et c’est vraiment drole de lire les (mise en scene) ici au quebec c’est un peu plus direct et vraiment formuler differament. !!

    Bonne continuité

    • Merci bien ! Je dois avouer ne jamais être allé au Quebec, mais je te crois sur parole :)

  17. Sophie says:

    Bonjour!
    Pour la partie « Bonne observation » vous avez citer l’exemple de parler de mode avec la fille pour tenir la conversation. j’ai bien peur que certaines filles (moi aussi) vont voir ça comme un peu « gay » de la part du mec (j’ai rien contre les gays ^^ ). savoir de quelle marque est mon accessoire et les dates de nouvelles collections c’est un peu exagéré non?!

    • Oui. C’est pas très faux je dois dire. Le mot d’ordre : calibration.

    • Non je ne pense absolument pas. Tout d’abord, de plus en plus d’hommes commencent à prendre soin d’eux, et ensuite, tout dépend de la manière dont cela est amené. Si on parle du fait de connaitre ce genre de choses du fait d’une recherche de cadeau pour sa mère ou sa soeur, cela n’a rien d’une démarche féminine. Tout dépend de la conception de la fille en question… Si elle recherche un gros musclé avec rien dans le crâne et une grosse voiture (et qu’elle appelle cela un homme)…alors oui elle peut trouver cela « gay »… Mais je suis partisan du « connaître sa cible » pour s’en rapprocher…

  18. achraf says:

    s il te plait plus de sujets … merci

  19. Nisou-shym31 says:

    J’aime bien cette article !

  20. Missoto says:

    Mais en ce qui concerne la transition ? Comment passer de « Et sinon t’as des projets un job? » à « Qu’est ce qui te passionne? » ..
    Est que c’est a prendre dans l’ordre chronologique?

  21. Loick /@\ ___ says:

    Et voilà! Moins j’aurais des blancs (rarement j’en ai! Lol) plus ça sera interessant entre nous.
    Merçi
    :-)

  22. Arnaud Ryan says:

    Salut Kamal! Bah j’ai un problème. Au fait jei connu une fille sur facebook et on a eu a zek sur le face et oui je commentais ces photos vu qu’elle est belle. Bah je lui est demandé son numéro et elle me la filé. On koz par texto et elle me demande pardon de payé un ticket pour un concert qu’on ira ensemble! bah je sais pas quoi faire vue que je la drague et que je l’aime! svp aidé moi et voyez comment je pourrai m’en sortir! Merçi d’avance…!

  23. lebg13 says:

    excellent l’article ça va grandement m’inspiré le problème c’est que je m’interesse pas à assez de choses pour parler un peux de tout comme tu le dis, geek en puissance :p sinon toujours aussi bon tes articles :)

  24. Julien says:

    Avant j’étais nul en séduction, mais grâce à Kamal, je m’en sort plutot bien je dois dire !! Merci les gars !! ;)

  25. omari says:

    j’adore votre fameuse facon de rendre l’impossible au possible. si le monde m’appartenais j’allais vous l’offrir.

  26. Omar says:

    Salut :) tres bon article j’aime ! J’ai jamais vue de seducteur comme vous! J’avoue , aucune femme pourra vous resister .