Envie de séduire et captiver la fille qui te plaît ?

Télécharge gratuitement le guide "7 sujets de conversation pour séduire une fille à coup sûr" et apprends comment créer de l'attraction rapidement

Une vidéo inédite révèle comment attirer les plus belles femmes sans posséder une Ferrari ou gagner des millions d’euros

Comment se Faire des Amis et Développer son Cercle Social ?

Sur SBK, on vous parle souvent de charisme, de proactivité, de démonstration d’un statut social bien établi et du fait que votre vie est occupée à ne plus savoir que faire exactement de vos journées. Tant qu’à faire, autant que cela soit vrai !

Les aptitudes sociales d’une personne, sa tendance à savoir s’entourer d’amis et de connaissances, lui permettent d’améliorer largement ses capacités relationnelles. Ce n’est pas vraiment étonnant d’ailleurs : plus on développe d’interactions avec des personnes différentes, plus on comprend que nous sommes tous uniques, comment nous comporter en public, et aussi et surtout que le regard des autres ne signifie rien, tant cette donnée est subjective.

comment se faire des amis

Et puis je vous passe le bon sens matériel : se faire des amis, c’est aussi l’occasion de rencontrer des femmes ! D’ailleurs, j’ai personnellement largement affûté mon pouvoir de séduction à l’époque ou j’étais principalement entouré de nanas… Mais bref, revenons à notre sujet avant que je me perde dans mes pensées.

Voici une petite « aide », des astuces et des conseils pour vous faire des amis, facilement et rapidement.

_____________________________________________________

LISEZ SUR LE MEME SUJET :

_____________________________________________________

1. Pourquoi devient-on amis ?

Cette simple question peut vous ouvrir une multitude d’options pour vous faire des amis. Demandez-vous simplement : qu’est-ce qui rapproche les individus les uns des autres ? À mon sens, rien de plus efficace pour cimenter un sentiment d’entente mutuelle que le partage de valeurs communes. Si vos interlocuteurs développent le même point de vue que vous, semblent avoir les mêmes croyances ou être régis par la même envie, l’affinité apparaîtra de manière naturelle. Laissez-moi vous donner quelques exemples.

— Les valeurs sportives : Personnellement j’ai toujours eu l’esprit de compétition. Ce dernier couplé à une volonté d’accomplissement collective m’a permis de rencontrer nombre de mes amis dans des clubs sportifs. Handball, tennis, foot, judo ou athlétisme… vous trouverez cette entraide et cette volonté d’instaurer une confiance avec autrui rapidement chez les membres de votre équipe.

— Les valeurs intellectuelles : Les amis se trouvent aussi à travers le travail. Alors oui, il y a l’école (collège, lycée, fac) ou le domaine professionnel, mais je pense que les motivations personnelles à s’impliquer dans un projet particulier sont encore plus efficaces pour se faire des amis.

Ainsi, si vous avez un désir d’étancher une soif de connaissances, les personnes rencontrées sur votre chemin à ce moment seront très certainement ouvertes car dans les mêmes dispositions psychologiques que vous. Pourquoi alors ne pas se lancer dans l’apprentissage d’une nouvelle langue ou dans une formation particulière (cuisine, informatique, audiovisuel..) ?

— Les croyances personnelles : religion et politique sont des sujets de discorde, mais ils rapprochent aussi les personnes ayant la même opinion, se déclarant ouvertement membres de mouvements définis. La participation à des associations militantes semble alors pouvoir vous réunir avec des personnes partageant vos convictions.

Le principe des convictions fonctionne aussi avec des croyances moins tranchées. En réalité, c’est l’implication qui semble être l’étape décisive pour se faire des amis. Et à ce petit jeu, les associations de toutes sortes se comptent par milliers… de quoi trouver votre bonheur (défense des animaux, lutte contre la pauvreté, associations de quartier…) !

Comment se faire des amis en vacances

2. Se faire des amis : le défi psychologique

Bon, d’entrée de jeu, il nous faut fixer un constat qui relève de l’évidence : on ne se fait pas d’amis en restant cloîtré chez soi et en fuyant l’interaction. Je sais, ça paraît logique… mais c’est pourtant dans les faits plus difficile à appréhender qu’il n’y paraît.

Au contact d’inconnus, on a toujours cette peur, plus ou moins importante, de ne pas plaire, de voir notre légitimité et notre crédibilité remises en question avant même d’avoir pu démontrer nos capacités et nos qualités intrinsèques.

Pour développer des capacités sociales, il faut donc être en mesure de relativiser l’impact de nouvelles rencontres. Dites-vous bien que tout le monde ressent la même chose : on se méfie de l’inconnu, de ceux qu’on ne connaît pas, en ce qu’il y a un risque qu’ils formulent un a priori négatif à notre sujet.

Le plus grand challenge, c’est donc d’être soi-même, de ne pas montrer ce stress qui nous habite alors. Comment l’éviter ? Principalement grâce à l’introspection. Avant d’aborder quelqu’un, faites un rapide check-up perso : rappelez vous vos succès, les situations de ce type conclues par la rencontre de personnes enrichissantes et dites vous bien que votre interlocuteur est habité par le même sentiment. L’amitié, c’est une invitation réciproque à abandonner le jugement personnel et les préconçus.

Lorsque j’ai rencontré ma meilleure amie, je croyais qu’elle était stupide, malpolie et chiante. Elle pensait que j’étais un « petit con ». J’étais avec un pote, elle est venue s’incruster et nous taper la discute. Comme ça, sortie de nulle part. Je me suis dit « mais c’est quoi cette meuf » ?

Et puis je l’ai revue, plusieurs fois… on a discuté. Rapidement je me suis aperçu que cette nénette fonctionnait exactement comme moi. Même type de raisonnement, même implication dans le travail, même façon de voir les choses. Ça va faire 8 ans qu’on se fréquente régulièrement. Bref, c’est ma meilleure amie quoi…


3. Se faire des amis : le respect d’une ligne de conduite et la mise en œuvre du rapprochement

Sortir, voir du monde, c’est bien, mais dans les faits, il faut un peu plus pour se faire des amis. Si vous restez prostré dans votre coin, vous n’allez attirer personne. L’amitié se favorise grâce à une mise en relief concrète de votre volonté de créer des liens. Pour cela, plusieurs attitudes sont recommandées.

— Une ouverture physique : la communication non verbale est évidemment un facteur d’appréciation aux yeux de votre environnement. Si vous paraissez stressé, nerveux, anxieux, personne ne viendra vers vous, même dans une soirée comptant 500 invités. Non, il vous faut d’entrer afficher votre plus grand sourire et garder en tête que le simple fait d’associer votre corps à cette démarche entraîne déjà les autres à vous accueillir dans leur cercle restreint.

— Un intérêt prononcé : Dans les faits, pour aborder un(e) inconnu(e) c’est très simple. Il suffit de leur parler d’eux ! J’ai eu récemment à faire à 2 situations où je me suis retrouvé seul, face à une foule de gens que je n’avais jamais vu. Quand j’ai commencé les cours de Suédois (retour à l’école) et au mariage de mon frère.

À l’école, facile, je n’ai eu besoin que de 10 minutes pour nouer des liens. J’ai simplement demandé à mes camarades de quels pays ils venaient, et ce qui rendait ces derniers spéciaux (bouffe, langue, culture…). En 3 jours, j’avais déjà un paquet de nouveaux « amis » avec qui j’organise des soirées de temps à autre.

Au mariage de mon frangin, je me suis trouvé entouré d’ingénieurs… a priori, pas ma tasse de thé… Mais ils avaient tous entendu parler de moi comme « le mec super sociable, qui se la pète un peu » (une réputation découlant de l’amour fraternel sans doute). Malgré cela, les liens se sont construits rapidement. Ce genre de personnes aiment être mises en valeur. Je leur ai donc demandé précisément ce qu’ils faisaient dans la vie, à tour de rôle…

La plupart d’entre eux étaient ravis de pouvoir enfin étaler leur savoir. Je suis ressorti de là avec plusieurs numéros de téléphone. Se faire des amis repose sur votre propension à mener l’interaction, à vous intéresser à vos interlocuteurs.

Cela vous évite d’être sous la coupe des jugements et permet à vos nouvelles connaissances de s’apercevoir que vous n’êtes pas du type à vouloir les éclipser… Après tout, la vie sociale n’est qu’une longue course au respect.

— Une ligne de conduite et des principes gravés dans la roche : pour se faire des amis, il suffit en réalité d’éviter les écueils comportementaux. Si vous ne voulez pas être jugé comme une personne arrogante ou mal intentionnée, alors il vous faudra essayer de ne pas faire à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse.

Se moquer de quelqu’un d’autre nous donne un certain pouvoir, de par le report de nos propres peurs et de nos doutes sur cette personne. Mais dans les faits, cette position de force est toute relative. Le respect, comme dans la séduction d’ailleurs, est une valeur clé, fondamentale.

Pour se faire des amis, il suffit d’en prendre conscience et d’appliquer cette logique. Vous ne serez pas toujours d’accord avec vos interlocuteurs, et vous les trouverez parfois étranges ou aurez tendance à remettre leur intelligence sociale en doute.

Mais tant qu’on ne vous attaque pas directement, il convient de ne pas formuler de jugement, et encore moins de partager ces derniers.  Chaque individu que vous croisez a traversé des épreuves qui vous sont inconnues. Impossible alors de vous fermer à eux sans en connaître les détails. L’ouverture d’esprit est requise.

Ah… je pourrais écrire un bouquin là-dessus… 4 pages et encore tant à dire ! Se faire des amis n’est pas un chemin de croix. Cela passe prioritairement par une acceptation de qui nous sommes et une propension à croire, que comme toute autre personne, nous avons quelque chose à apporter, ne serait-ce que par nos facultés d’écoute. Au diable les sentiments pessimistes et les croyances du style « je ne suis pas intéressant ». Nous avons tous quelque chose à partager, il suffit d’en prendre conscience !

Bon sur ce, je retourne à mes cartons, le déménagement approche à grands pas. Lundi, je reviens dans l’hexagone ! À bientôt !

PS—Et vous, avez-vous des astuces pratiques pour rencontrer du monde ? Laissez un commentaire.

PS. Envie d’aller encore plus loin ?

… alors vous êtes libre de regarder cette vidéo où je vous montre comment vaincre votre timidité et combattre la solitude. Vous apprendrez aussi les techniques de conversation et les stratégies efficaces pour bâtir un cercle social large et solide :

  • Avoir un groupe d’amis qui vous aiment et vous respectent
  • Beaucoup de stimulation et une vie sociale très active, mais qui vous laisse quand même le temps de vous occuper des autres côtés de votre vie
  • Des expériences INOUBLIABLES avec des amis, et les amis de vos amis : des voyages, des soirées, des aventures entre copains… etc.
  • Des fêtes d’anniversaire comme vous n’en avez JAMAIS eu avant
  • Le gens qui vous ont connu avant vont être CHOQUES de voir toute cette évolution ; mais cela arrivera d’une façon tellement naturelle, qu’ils vont trouver que c’est normal que ce soit VOUS qui avez des résultats pareils

🎥 Cliquez ici pour regarder la vidéo ›››

se faire des amis pour la vie

 

59 réflexions sur “Comment se Faire des Amis et Développer son Cercle Social ?”

  1. Salut J&B, Salut kamal.
    Je lis ce blog depuis 2 ans et là je rédige mon premier commentaire :D
    Je trouve que cette article va vraiment m’aider (Malgré que j’ai un tas d’amis), parce que j’ai appris des trucs que j’ignore auparavant.
    Breff ! Merci pour tout kamal et J&B ;)

  2. Excellent article !

    Il y a quelque année j’étais quelqu’un d’extrêmement timide et je m’étais donné comme objectif d’agrandir mon cercle social, même si j’avais déjà beaucoup d’amis proches.
    Les clés de ma réussite ont été les suivantes,
    Au début c’était l’étape la plus difficile, l’étape psychologique, Il faut se mettre dans la tête que l’on veut devenir plus social avec les gens même si on est timide.
    Ca à commencer dans les partys, j’allais parler à tout le monde et grâce à ça ‘aie rencontré d gens super ! Inutile de vous dire que mon social proof à augmenter instantanément et que les filles me remarquaient plus !
    En gardant cet état d’esprit, les choses se déroulèrent à un rythme que je ne pouvais imaginer.

    Je pourrais en parler longtemps, mais le premier point et le plus important est notre état d’esprit !
    J’ai rencontré des gars, que je considère dans mes meilleurs amis et que je ne pourrais plus me passer, dans mon équipe de soccer, quand j’ai recommencé à jouer. Il est important de faire des activités pour rencontrer des gens.
    Maintenant, j’ai des amis pratiquement partout !
    Un de mes amis est propriétaire d’un magasin de chaussure haute gamme, ce qui est magnifique c’est que j’ai accès à tous les souliers au prix du ‘’cost’’
    Un autre travail dans un magasin de vêtement les plus chics de la place, grâce à lui, j’ai 60% de rabais sur tous !
    J’en ai aussi qui travaillent dans des pharmacies (rabais sur les parfums) d’autre dans les hôpitaux ( pas de file d’attente) et je pourrais continuer comme ça toute la journée !
    Alors dépêchez-vous d’allez-vous faire des amis c’est incroyable le bien que ça fait d’arriver dans un club et de se rendre compte qu’on connait tout le monde, ça fait de belles soirée !

  3. Salut J&B !

    Excellent article ! Franchement, on finira un jour par trouver ce qui est exceptionnel comme banal avec toi :)

    Personnellement, je n’ai pas d’autres astuces que les tiennes pour avoir un bon cercle social, mais je note que l’important est de rester soi-même.

    Merci !

    Ian

  4. Artiste Social !

    Cet article me vient au bon moment.
    Je viens de déménager et je me trouve un petit peu isolé !
    Merci Jean Baptiste.

  5. astrospace14

    Mon plus gros problème c’est la timidité je me sens inintéressant aux yeux des autres et j’ai l’impression qu’on me juge constamment quand je suis en groupe avec mes potes surtout que j’ai souvent des blanc dans les conversations et que j’ai souvent du mal à suivre surement par manque de culture général et d’humour je pense.

    1. Ah la timidité… seuls une véritable prise de conscience et un effort sur le terrain peuvent en venir à bout. Pourquoi serais-tu moins intéressant que ton voisin ?

  6. Une petite astuce sans prétention mais qui me guide dans la vie de tous les jours : la jouer à la « YES MAN », tjrs dire oui quand on peut rencontrer du monde. En effet, parfois on se sent fatigué et on se dit « boh, je verrai mes potes plus tard/ là jai pas envie de demander de faire un foot avec eux jvais peut etre les ennuyer, ils vont pas vouloir/ non jai pas envie d’aller voir le match psg-Barça avec ces mecs que je viens de rencontrer jprefere le matter seul dans mon lit confortab. Etc… » seules excuse possibles : boulo et autres obligations déjà prevues! :p

    1. Ah… là on touche un point sensible… le foot ! Non mais plus sérieusement, effectivement, la proactivité c’est aussi ca : le fait de matérialiser chaque opportunité sur le terrain!

      Et bon, j’ose… ALLER PAAAAARIS-SG ! :)

  7. « L’amitié, c’est une invitation réciproque à abandonner le jugement personnel et les préconçus »
    C’est beau, je l’aurais pas mieux défini, laisse moi te dire que je retiens ta définition ! :)

  8. salu kamal.vrement je bcp aimé tes article.je tiré bcp de leçon,avant je ne comprenait pas comment seduire les filles,mai grace a te conseille.aujord8 j sui tre heureux..!j s8 toujour entouré des belle fille.jemrai vous raconté une histoire avec une fille de mon lycée.merci kamal contuni tn travaile..

  9. Merci J&b et merci Kamal pour cet article dont j’avais absolument besoin la priorité pour moi est de me refaire un cercle d’amis je vais appliquer ces excellents conseils.

    merci infiniment.

  10. Super l’article ! Et en réalité je me suis rendu compte depuis peu que plus je vais rencontrer de gens, plus j’ai de chances qu’ils soient intéressants et sympas, c’est mathématique :)

  11. Bonjour j’applique les conseils j’aurai juste une petite question je parle et rigole avec un peu tous le monde au boulot mais ça s’arrête la comment les convier en dehors du boulot par ce que je ne pense pas être assez proche d’eux pour justement leur proposer des activités à l’extérieur?

    Merci

    1. Très facilement. Essaye de finir en même temps qu’eux le soir, et quand vous passerez devant un bar sur le chemin du retour, invite les spontanément à boire une ptite mousse !

  12. Franchement ceux qui croient avoir la science infuse sont des cons, on apprend toujours de nouveaux trucs sur ce site. Quant on aime voyagé ça sert beaucoup ce genre de tips. Et c’est vrai qu’avoir beaucoup d’amis que l’on connait depuis l’enfance ou le collège ne veut pas forcément dire que l’on s’y prend correctement pour en faire de nouveaux. Surtout quant on va dans d’autres pays. J’en ai fait l’expérience. Et surtout si vous êtes français et faites partie de ceux qui possèdent la fameuse mentalité « génétique » du con de service ( heureusement nous ne sommes pas tous comme ça ). Mettez là de côté, je dirai même plus ne l’emmenez pas dans votre valise et ouvrez vous aux autres. Car les gens sont hyper acceuillants et chaleureux quant ils constatent que nous sommes humbles, à l’écoute, drôles ( sans être lourd ) et surtout ouverts d’esprits.
    Mes salutations JB et Kamal. Good Work ;)

  13. Kamal Merci vraiment merci pour cet article , moi je suis quelqu’un de social et j’ai bien beaucoups d’amis mais je veux devenir populaire donc je vais encors aggrandir mon cercle social pour etre connu partout :D

    1. Heu… Non rien… ah, si, ce n’est pas Kamal qui a rédigé l’article… M’enfin c’est pas comme si c’était déjà arrivé ce genre de confusions, hein !

  14. Saluut l’article est super bien merci kamal enfin J&B BREF les 2 :-D; mais une question avoir beaucoup beaucoup d’amis c’est etre populaire non??

    1. Hello ! Non pas nécessairement… La popularité est plus liée à la réputation. D’ailleurs, on peut changer de statut du jour au lendemain. Après un « bad buzz » notamment. Tu peux très bien avoir des amis par centaines, tout autour du globe, sans être « populaire ». :)

  15. Vraiment pas mal, parce que je sens que c’est un des points où je pèche un peu en ce moment… Mais bon, ça commence à s’arranger petit à petit, merci pour tout !

    Ps : Penses-tu qu’être « connu » dans un lycée permet de récupérer une mauvaise réputation construite en une année ?

    1. Merci bien ! Tout dépend de la réputation… et de ce que tu entends par « être connu ». Difficile de répondre sans plus d’éléments, alors je ne veux pas me prononcer trop rapidement !

  16. Lycéen SBKien

    Merci J&B,
    Ce sera désormais mon article préféré sur SBK !
    Du respect de soi et des autres, ne jamais l’oublier.
    Aussi surtout, rester soi même et s’amuser !

    PS : génial kamal ton e-book sur la séduction au lycée. J’ai fait découvrir SBK à mon meilleur pote grâce à ce livre ;)

    1. En voilà une bonne nouvelle ! Avec un peu de chance cet article va finir dans le best of de 2013 ! Merci à tous ! Et bien content que l’e-book sur la séduction au lycée te plaise :)

  17. Salut Kamal!
    Super article. Je dois dire que tes ebooks sont tous d’une grande qualité et que franchement, j’attends avec impatience le prochain!

  18. Bel article, j’en suis venu aux mêmes constatations sur la vie sociale, un peu trop tard par contre, car je n’ai pour ainsi dire quasiment aucune expérience sociale à 23 ans excepté celle de mon cours passage en supérieur, pas de vie sociale depuis 3 ans que j’ai arrêté la fac ( le temps passe horriblement vite)

    J’aimerai beaucoup pouvoir appliquer toute ma reflexion sur la vie mais ma priorité doit être de retrouver des études, à mon age surtout, le problème étant ce cercle vicieux, toute cette inexpérience fait que je me connais à peine moi même, je ne saurai dire quelle domaine me plait vraiment, excepté médecine très séléctif et à mon age, ce serait limite, et puis cette peur de ne pas être à la hauteur, peur qui me bloque dans pas mal de choix et ma vie de tous les jours d’ailleurs ( longtemps penser que je n’aurai pas la carrure pour être le copain de telle ou telle fille, une pensée insidieuse qui torture bien l’esprit )

    Bref, je me sens dans une impasse :/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de séduire et captiver la fille qui te plaît ?

Télécharge gratuitement le guide "7 sujets de conversation pour séduire une fille à coup sûr" et apprends comment créer de l'attraction rapidement

Une vidéo inédite révèle comment attirer les plus belles femmes sans posséder une Ferrari ou gagner des millions d’euros

🎁 Mini-Guide Gratuit: 7 sujets de conversation pour séduire une fille à coup sûr

Une vidéo inédite révèle comment attirer les plus belles femmes sans posséder une Ferrari ou gagner des millions d’euros

Click Here

JUSTE DIS-MOI OÙ T'ENVOYER TA COPIE DU GUIDE !

Politique de vie privée : vos informations sont protégées et ne seront jamais partagées

Retour en haut