Envie de séduire et captiver la fille qui te plaît ?

Télécharge gratuitement le guide "7 sujets de conversation pour séduire une fille à coup sûr" et apprends comment créer de l'attraction rapidement

Une vidéo inédite révèle comment attirer les plus belles femmes sans posséder une Ferrari ou gagner des millions d’euros

Les 4 accords toltèques: pourquoi devriez-vous les appliquer dans votre vie ? (Résumé)

Alors non, il ne s’agit pas d’une partition de musique péruvienne ni mexicaine… Les 4 accords toltèques font référence à un livre devenu best-seller.

Il est question de règles de vie qui garantissent la liberté, le bonheur et l’amour. Ce livre a suscité beaucoup de réactions, plus ou moins en sa faveur. L’auteur, Miguel Angel Ruiz, est un conférencier et écrivain mexicain.

Son livre a été publié en 1997 aux Etats-Unis (sous le titre « The Four Agreements ») et en 1999 en France sous le titre « Les 4 accords toltèques » aux éditions Jouvence.

Avec seulement une centaine de pages, c’est un livre qui se lit assez rapidement. Bien qu’il s’agisse d’un « petit » livre, il faut savoir qu’il s’est vendu à des millions d’exemplaires (quatre millions et quelques) à l’échelle internationale.

Voici donc pour vous, et sans plus tarder, votre petit guide pour tout savoir sur  Les 4 accords toltèques. C’est parti pour le show!

les 4 accords toltèques

A LIRE AUSSI:  Les 6 obstacles qui vous empêchent de progresser dans la vie

Les 4 accords toltèques : c’est quoi ?

Les 4 accords toltèques sont, comme leur nom l’indique, des accords.

Oui, mais encore ? L’auteur, Miguel Ruiz, propose de passer ces quatre accords avec soi-même de manière à éviter toute situation de souffrance et à voir la vraie réalité.

Il dénonce le conditionnement subi dès l’enfance sur tout ce qui touche à la culture et à l’éducation : à savoir ce qui est bon ou pas bon, ce qui est vrai ou faux, ce qui est beau ou moche, etc.

Il dénonce aussi les projections personnelles qui ont fait influencé le fait d’avoir une fausse image de soi-même et du monde en général.

Au final, tout ça n’est pas nouveau. En effet, on y retrouve les principes de la thérapie cognitive qui met en avant les traquenards engendrés soit par à un manque de distance soit par la généralisation. Du coup, si ce qu’a écrit Miguel Ruiz dans ses 4 accords toltèques n’est pas nouveau, pourquoi le livre a-t-il connu autant de succès dans le monde entier ?

En fait, c’est très simple. L’auteur a su faire l’usage de mots relativement simples tout en mettant en avant des exemples concrets.

Ce livre n’est donc pas réservé à des initiés mais il est accessible et compréhensible pour tout le monde.

L’auteur se prend d’ailleurs en exemple pour mettre en avant que si lui a réussi à mettre en application ces quatre accords avec lui-même, alors n’importe qui peut y arriver aussi. Ces quatre accords toltèques sont :

  • que votre parole soit impeccable
  • quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
  • ne faites pas suppositions
  • faites toujours de votre mieux

Et un cinquième accord toltèque vient s’ajouter à ces quatre premiers :

  • soyez sceptique, mais apprenez à écouter

Alors voyons ensemble ces accords toltèques plus en détails.

Le premier accord toltèque : que votre parole soit impeccable

Ce premier accord toltèque invite à parler avec intégrité et à dire uniquement ce que l’on pense.

Il ne faut donc pas utiliser la parole contre soi et il ne faut pas non plus être médisant envers les autres.

Miguel Ruiz met en avant le pouvoir des mots. Nous sommes tous marqués par des phrases blessantes qui nous ont été adressées lorsque nous étions plus jeunes ou même moins jeunes.

Ce qui sort de notre bouche a le pouvoir de faire du mal. Avec la parole, on a le pouvoir de détruire mais aussi de construire. On peut d’ailleurs prendre l’exemple de dire à un enfant qu’il est gros.

Et bien cela aura une influence sur sa vie et sur son opinion de lui-même puisqu’il aura toujours le sentiment d’être gros.

Alors comment mettre en application de premier accord toltèque ?

Et bien il convient de modéré ses propos en trouvant le juste milieu. Il ne faut pas exagérer que ce soit dans la quantité ou le débit. Cela vaut pour toutes les critiques et tous les jugements qu’on adresse aux autres.

Mais ça concerne aussi ce qu’on se dit à soi-même du genre « je suis nul », « je ne vais pas y arriver », « je suis moche », etc.

Toutes ces paroles sont négatives et elles ont une mauvaise influence sur notre mental. Au final, ces critiques et ces jugements résultent des fausses images que nous avons des autres et du monde en général.

En bref, il ne faut pas trop parler mais plutôt dire la vérité en mettant en avant des choses positives qui nous concernent et qui concernent les autres.

Le deuxième accord toltèque : quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Ce deuxième accord toltèque met en avant le fait que les actions et les mots d’autrui ne correspondent qu’à une réalité qui est la leur. À partir du moment où vous avez un bouclier contre ça, vous ne souffrez plus inutilement.

En clair, ce que dit et ce que fait quelqu’un d’autre que vous ne vous concerne pas. Si quelqu’un vous critique, vous juge, vous insulte, c’est l’image que cette personne a de vous mais ce n’est pas qui vous êtes réellement.

De la même façon, ce qu’il se passe n’est pas toujours en lien avec votre comportement. D’après l’auteur mexicain, Miguel Ruiz, il est important de ne pas tomber dans l’égocentrisme qui nous pousse à croire que tout est lié à nos faits et gestes. Selon lui, cet égocentrisme nous plonge dans l’illusion et entraîne le fait que nous souffrions.

Pour mettre en application ce deuxième accord toltèque, il faut prendre du recul. Il ne faut pas prendre pour soi ce qui concerne quelqu’un d’autre.

Autrement, on en tire simplement de la tristesse, de la peur ou de l’énervement. Le but étant de ne pas s’approprier la responsabilité des mots et des actes des autres.

Le troisième accord toltèque : ne faites pas de suppositions

Ce troisième accord toltèque dit qu’il faut avoir le courage de poser des questions et d’exprimer ses véritables désirs. Il faut pouvoir s’exprimer et communiquer clairement avec autrui pour ne pas susciter de chagrin ni de quiproquo ni de drame.

En fait, les suppositions portent préjudice.

En effet, en supposant, on émet des hypothèses auxquelles on finit par croire. Prenez l’exemple de votre partenaire qui ne vous a pas envoyé de texto aujourd’hui.

Vous pensez qu’il est énervé contre vous ou que vous avez fait quelque chose de mal ou qu’il lui est arrivé quelque chose, etc. Vous vous empoisonnez émotionnellement.

Pour éviter cela, vous devez être capable de clarifier les choses en parlant de vos doutes. Vous devez donc pouvoir écouter et entendre.

Pour cela, vous devez réaliser que vos suppositions ne sont rien d’autres que de fausses idées.

À partir du moment où vous croyez en votre supposition (« mon partenaire est énervé »), vous allez avoir une attitude de pression (« je ne vais pas le contacter »). Évidemment, tout ça est source de stress et d’anxiété.

Le quatrième accord toltèque : faites toujours de votre mieux

Le quatrième accord toltèque dit simplement qu’il faut faire de son mieux en toutes circonstances.

Si vous relisez les trois premiers accords toltèques, ils sont directement liés à ce quatrième. En effet, si vous allez dans les extrêmes, vous consommez toute votre énergie et cela entraîne le fait que vous agissiez contre vous-même.

Alors que si vous allez dans l’extrême inverse, c’est-à-dire en faire moins, vous subirez frustration, regret et sentiment de culpabilité. Vous devez donc trouver le bon équilibre en faisant de votre mieux.

Vous devez comprendre que ce qui est bon et juste pour vous n’a rien à voir avec quelque norme que ce soit.

Parfois, ce qu’il y a de mieux pour vous, c’est d’écouter de la musique, ou de vous reposer, ou de faire du sport, ou de sortir, etc. Vous devez simplement vous éloigner du désir de perfection. Plutôt que de penser que vous devez faire quelque chose, dites-vous plutôt que vous pouvez faire quelque chose.

La différence c’est que vous allez faire ce « quelque chose » sans vous demander ce que les autres vont penser ou attendre.

Le cinquième accord toltèque : soyez sceptique, mais apprenez à écouter

À la base, il n’y avait que quatre accords toltèques mais en 2010, l’auteur Miguel Ruiz a écrit le cinquième accord toltèque. Par ce dernier, il dit qu’il ne faut pas se croire soi-même ni autrui. Il faut douter et remettre en question ce qu’on entend en se demandant si c’est vraiment la vérité. De là, il faut donc apprendre à écouter.

Les personnes qui se plaignent constamment n’arrivent pas à comprendre que ce qui leur arrive est lié à ce qu’ils émettent. Par exemple, en se disant « j’ai peur de tomber », je vais tomber et j’aurai encore plus peur de tomber par la suite.

C’est un cercle vicieux qui continuera de se répéter tant qu’on a pas compris que c’est la peur de tomber qui fait qu’on va tomber. Il faut donc aller au-delà de cette peur.

Ce cinquième accord toltèque mène à un niveau de conscience plus élevé à savoir la liberté d’être qui on est vraiment.

En fait, les quatre premiers accords toltèques concernent plutôt le fait d’être en accord avec soi-même tandis que le cinquième accord toltèque concerne l’ouverture aux autres.

Il permet aussi d’apprendre à respecter ses propres rêves, à s’accepter tel qu’on est sans avoir à changer quoi que ce soit.

Ce sont nos croyances qui constituent notre réalité donc pour changer cette réalité, il faut changer nos croyances. Voilà pourquoi il faut douter, il faut être sceptique et réussir à remettre en question ce que les autres disent et ce qu’on se raconte à soi-même.

Il faut ensuite apprendre à écouter pour améliorer la communication. Tout le monde ne partage pas forcément le même avis sans qu’il y ait de version plus ou moins juste, plus ou moins vraie. Il n’est pas nécessaire d’être d’accord avec tout et avec tout le monde et d’être capable d’écouter.

Les 4 accords toltèques : le résumé

Les 4 accords toltèques

Les quatre accords toltèques, et le cinquième, sont donc à l’origine des livres de l’auteur Mexicain Miguel Ruiz.

Pour récapituler, le premier accord toltèque est « que votre parole soit impeccable », le deuxième accord toltèque est « quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle », le troisième accord toltèque est « ne faites pas de suppositions », le quatrième accord toltèque est « faites toujours de votre mieux », et le cinquième accord toltèque est « soyez sceptique, mais apprenez à écouter ».

En clair, tous ces accords devraient vous permettre de vous sentir bien dans votre tête et dans votre corps.

Tout est développé pour vous permettre d’être en paix avec vous-même et avec le monde extérieur.

Et vous, que pensez-vous de ces accord toltèques ? Vous trouvez ça plutôt vrai ou plutôt ridicule ?

Love,

Kamal.

PS. Des mots et des phrases simples qui touchent son cœur

Comment Draguer Une Fille

Découvrez dans ce mini-guide gratuit comment vraiment parler à une femme, avec un langage qui touche une partie primitive de son esprit et devient pour elle une source constante d’excitation, d’intérêt et de poursuite.

Vous découvrirez comment la comprendre à un niveau émotionnel profond, et comment des choses subtiles que vous dites l’affectent bien plus que vous ne l’imaginez.

Quand vous saurez comment faire ça, vous serez capable d’être profondément sur la même longueur d’onde qu’elle et saurez l’attirer fortement.

Cliquez ici pour télécharger gratuitement votre copie des « 7 Sujets de Conversation pour Captiver une Fille et la Séduire à Coup Sûr ›››

 

2 réflexions sur “Les 4 accords toltèques: pourquoi devriez-vous les appliquer dans votre vie ? (Résumé)”

  1. Johny_tang

    Excellent article, je tenais juste à demander si tu as une solution miracle contre le 2ème accord ? Car, je sais très bien que l’ennemi numéro 1 du séducteur est l’ego, mais rien à faire je bloque là dessus, sinon j’ameliore petit à petit les autres points.

  2. Je suis très d’accord sur le fait que quoiqu’il arrive on devrait pas en faire une affaire personnelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de séduire et captiver la fille qui te plaît ?

Télécharge gratuitement le guide "7 sujets de conversation pour séduire une fille à coup sûr" et apprends comment créer de l'attraction rapidement

Une vidéo inédite révèle comment attirer les plus belles femmes sans posséder une Ferrari ou gagner des millions d’euros

🎁 Mini-Guide Gratuit: 7 sujets de conversation pour séduire une fille à coup sûr

Une vidéo inédite révèle comment attirer les plus belles femmes sans posséder une Ferrari ou gagner des millions d’euros

Click Here

JUSTE DIS-MOI OÙ T'ENVOYER TA COPIE DU GUIDE !

Politique de vie privée : vos informations sont protégées et ne seront jamais partagées

Retour en haut