Mes Secrets Ultimes pour Devenir un Grand Séducteur !



Rejoignez le Club SBK et recevez gratuitement par Email:


  • Mon Guide des 7 étapes pour devenir un Séducteur
  • Mon livre pour séduire une fille au téléphone (+ Exemples de textos à envoyer)
  • Recevez aussi pleins d'autres conseils sur comment aborder les filles et obtenir des rendez-vous

Comment trouver « le point G » de sa partenaire — et le stimuler ?

trouver le point G

le mystérieux Point G…

Comme chacun sait, le point G est le Graal du plaisir et de la stimulation sexuelle féminine. Si vous parvenez à l’identifier à en faire bon usage vous pourriez bien être considéré par votre partenaire comme LE meilleur coup de sa vie.

Une légende urbaine le décrit cependant comme introuvable voire inexistant. Et bien chers lecteurs nous allons ensemble balayer d’un revers de la main toutes les croyances ou les remises en cause à ce sujet… Car aujourd’hui j’ai décidé de vous aider à trouver ce fameux point G, qui saura faire monter la température et faire crier votre nom à votre partenaire !

Le plus drôle, c’est que bien des femmes ne savent même pas où se trouve ce point, ce qui n’est pas plus mal ! N’en parlez pas à votre partenaire, vous conserverez ainsi votre mysticisme et passerez pour un dieu du sexe au pouvoir sexuel incroyable ! Bon, trêve de parlotte, il est temps de se mettre en quête de l’interrupteur à bonheur !

Qu’est-ce que le point G ?

Vous pouvez considérer le point G comme une petite boule composée de terminaisons nerveuses et située à l’intérieur du vagin d’une femme. De façon similaire à celles présentes dans le clitoris, ces terminaisons nerveuses jouent un rôle prépondérant dans le plaisir sexuel féminin et leur stimulation permet aux femmes d’atteindre l’orgasme multiple.

Son importance est non négligeable car la plus grande partie des parois vaginales est dénuée de terminaisons nerveuses, ce qui explique pourquoi les femmes ne ressentent rien lorsqu’elles portent un tampon par exemple.

Trouver et stimuler de façon adéquate le point G de votre partenaire, lui permettra donc d’atteindre des pics orgasmiques internes incomparables. Voilà une deuxième solution si vous voulez varier un peu les plaisirs et changer des traditionnels orgasmes clitoridiens.

Comment trouver le point G ?

Contrairement aux croyances populaires, trouver le point G n’est pas si difficile que cela. Il se situe à l’intérieur du vagin, dans la partie supérieure, juste derrière l’os pubien. Pour le sentir, il vous suffit d’introduire un ou deux doigts dans le vagin de votre partenaire la paume de votre main vous faisant face.

Le point G se trouve à une distance atteignable avec votre doigt depuis l’ouverture vaginale. Une fois le(s) doigt(s) inséré(s) vous n’aurez alors qu’à le(s) faire se balader le long de l’os pubien  jusqu’à trouver ce qui devrait avoir l’air d’une petite boule spongieuse (un peu comme une petite bosse ou un bouton). La plus grande partie du vagin est douce et plate, vous ne devriez donc pas trop avoir des difficultés à distinguer le point G du reste des tissus vaginaux de votre partenaire.

Si votre partenaire est déjà excitée, le point G devrait être quelque peu gonflé et encore plus simple à identifier. Ceux qui prétendent ne jamais l’avoir trouvé ont sans doute tenté une recherche alors que leur partenaire n’était pas d’humeur joueuse ou prête à passer à l’acte. Dans ce cas-là, il est vrai que le point G est moins enflé et plus difficile à trouver.
Veillez donc à ce que votre partenaire soit déjà humide et ait envie de faire l’amour ou du moins d’être stimulée.

Pour ce faire il vous suffira d’embrasser cette dernière, tout en jouant avec sa poitrine et son clitoris avant de vous lancer plus avant dans l’ « expédition point G » !

De toute façon, si vous lisez régulièrement ma chronique, vous bénéficiez déjà de nombreux conseils pour exciter de manière efficace votre partenaire ! Relisez notamment l’article sur les préliminaires si vous voulez lui faire passer une nuit littéralement inoubliable — Sinon, téléchargez mon Livre : « Le Guide des techniques sexuelles avancées, tout ce qu’un séducteur devrait savoir sur le sexe » pour vraiment lui offrir des nuits torrides et brûlantes !

Comment stimuler le point G et provoquer ainsi l’orgasme ?

Encore une fois, oubliez toutes les rumeurs ou les « on-dit » sur le sujet. Vous faites confiance à l’équipe de SbK, pas vrai ? Bon ! Revenons à nos moutons, ou à notre bouton devrais-je dire! Donc, pour stimuler le point G, pas besoin d’avoir un sexe de 3 kilomètres ou des mains de basketteur NBA !

Une fois localisé comme décrit plus haut (en faisant parcourir vos doigts le long de la paroi vaginale de votre dulcinée), attrapez-le délicatement et ramenez de façon répétée vos doigts vers vous. Comme si vous faisiez signe à quelqu’un en lui disant « viens par ici » si vous voulez. Vous pouvez aussi le tapoter légèrement ou faire glisser vos doigts de façon latérale (d’un côté à l’autre) afin de varier les sensations et d’intensifier de ce fait le plaisir procuré.

Le petit conseil du jour, si vous voulez faire jouir votre partenaire comme jamais, est de combiner ces mouvements avec une stimulation clitoridienne plus classique (avec l’autre main,et pourquoi pas aussi avec votre langue, ne lui refusez rien !)

D’ici quelques minutes votre partenaire devrait appeler sa maman au secours, hurler votre nom ou vous lacérer la peau du dos de plaisir !

Alors ça paraît si compliqué que cela de trouver le point G ? Non ! Y aviez-vous pensé plus tôt ? Je n’en suis pas certain ! En tout cas voilà de quoi garnir votre panoplie du parfait amant et procurer des sensations pures (oui c’est la pub des produits laitiers pour les moins jeunes qui s’en souviennent, le thème s’y prête après tout !) et sans égal. C’est l’une des meilleures méthodes pour atteindre les orgasmes multiples et vous faire passer pour le coup du siècle ! Alors merci qui ?

J&B.

http://www.seductionbykamal.com/le-lover-parfait-2/Le Guide des Techniques Sexuelles Avancées

«Le guide des techniques avancées pour une sexualité épanouie — Tout ce qu'un séducteur devrait savoir sur le sexe», est un livre 100% pratique qui vous montre étape-par-étape tous les secrets et toutes les techniques pour devenir l'amant parfait tant convoité par les femmes ! Vous découvriez à l’intérieur de ce livre (entre autres) :

  • Une sélection des meilleures positions sexuelles (à essayer dès ce soir!)
  • Des astuces efficaces pour trouver le fameux point G et le stimuler
  • Les endroits les plus «HOT» pour faire l'amour (Inédit)
  • Des techniques simples pour faire jouir une femme, pour de VRAI
  • Ma méthode pour enchaîner les «Coups d'un soir» et devenir un vrai Serial Lover
  • Les 5 techniques pour en finir avec l'éjaculation précoce une bonne fois pour toute
  • Et bien plus encore !

Téléchargez votre copie dès maintenant ICI >>

Comments

  1. EZEL says:

    Trés bonne article Kamal , une petit question:
    Peut on stimuler le point G lors de son premiers rapport sexuelles ou bien de laisser pour plus tard …?quesque tu me conseille ?

    • missoto says:

      C’est un article J&B :)
      Personnellement pour TA premiere je te conseille rien parce que c’est souvent pas tres long ^^’ t’auras tout le temps de faire mieux et d’approfondir apres tes  »pauses » mec! En générale, apres la preiere fois ça s’enchaine et c’est plus intensif à chaque fois ;)

      En résumé, te complique pas trop la vie pour la premiere !

    • En premier je te conseille de checker le nom de l’auteur de l’article :) Ensuite, ben c’est comme tu le sens mec… Perso, non, pas la première fois… c’est plus un truc à partager avec sa copine dans l’intimité, quand on se connaît bien :)

  2. Marocain says:

    il existe meme chez les Hommes, mais ca sent l’Homosexualite HHHH car il faut introduire son doit dans le rectum pour le stimuler >_< ,

    • Oui, enfin c’est pas exactement la même chose… ca s’appelle la prostate :) Et des hommes s’y adonnent dans le cadre de relations hétérosexuelles. Mais perso, c’est pas mon truc :)

  3. Merciiii JB !!! ;)

  4. Abdéll says:

    Kamal je pense qu’il ya d’autres points comme le cou sous l’oreille la plus part des filles sont sensible dans ce point on peut l’appeler Un point G aussi ??

    • Hello… je réponds étant donné que c’est mon article.. Et heu, ben… non, ce sont des zones érogènes mais pas des points G !

  5. handstandba says:

    excellent article

  6. donald says:

    SAlut J&B, super article très utile !
    J’ai une question : ne peut-on pas aussi le stimuler avec son pénis ce fameux point G ??? Si oui, comment ?

    • Merci, et de rien :) Heu cela me parait un peu difficile, à vrai dire :)

      • Mandine says:

        Alors moi qui suis une fille ;) je dis oui avec le penis aussi!!!
        Mais plus compliqué car on est toute différente! une va être vaginal (donc plus facile pour l’orgasme avec le point g) et d’autre clitoridienne!
        Pour y arriver il faut que votre partenaire soit assez libre avec sa sexualité pour se laisser aller et aussi connaître son corp!

  7. Chameau says:

    Salut Kamal, très très bien de faire comprendre ça a plus de mec. Je rajoute 2 choses.

    1. j’ai eu des filles qui avait la boule sur la partie inférieure et non supérieure du vagin donc je sais qu’elle peut se situer plus ou moins profond et je suppose peut être même sur les cotés.
    2. Cette technique si réalisée avec talent finit souvent par des éjaculations féminine.

  8. Nixo says:

    Moi sincerement je l’ai pas trouve et j’ai pas reussi a la faire jouir c’est tres dure quelqun peux me donne un bon conseil et comment trouve car c tres dure ! ??

  9. Valou says:

    Il y a un détail (important) qui n’est pas précisé dans l’article, c’est qu’il est très difficile pour une femme d’atteindre l’orgasme du point G. Rare sont celles qui l’atteignent du premier coup. Le point G a besoin d’être stimulé régulièrement. En clair, il faut « l’entraîner », pour qu’une femme puisse profiter à 100% de sa jouissance. Et il est inutile d’aller vite, ce n’est pas la vitesse des va-et-vient qui fera jouir plus rapidement votre petite amie. Il est préférable d’opter pour un frottement ferme, vigoureux et longtemps.
    Ensuite le point G est situé sur la paroi antérieure du vagin. Après sa position est différente selon les femmes. Il peut très bien se situer à l’entrée du vagin (quand c’est la cas, il est visible lorsque la femme « pousse ») ou tout au fond. Essayez de palper l’intérieur de son vagin jusqu’à que vous sentez une zone plutôt rugueuse. Après, si vous n’y arrivez toujours pas. Demandez carrément à votre petite amie, il faut oser ;)
    Une femme doit avant tout connaître son corp et son anatomie pour être pleinement satisfaite. D’ailleurs, elle va devoir elle-même le stimuler pour avoir le plus de chance possible d’atteindre la jouissance. Toute seule et ensuite avec vous ;)

    Autre chose qui n’est pas précisé dans d’article, l’orgasme se résulte par une éjaculation. Mais pas tout le temps, car le liquide peut prendre la direction inverse et aller directement dans la vessie (ce qui peut provoquer des infections urinaire).

    Voilà, j’espère avoir un peu aider ;)

    • Cassiopée says:

      Ce que tu as dit est assez exact dans l’ensemble, sauf pour l’éjaculation. Cela peut en effet arriver mais c’est rare, même quand l’orgasme vient effectivement du point G…

  10. un sujet tres educatif.pour la mienne je sent cette zone rigeuse qui lui donne du plaisir,mais pas ecore toucher le point dur.je cherche cette nuit

  11. Daniel says:

    vous êtes vraiment super. En tout cas félicitation.

  12. Eliot says:

    En ts cas, vraiment t’es super
    j y pense le faire avc la femme a laquelle on se connait.
    je vs remercie car, ca etait vrmnt geniale.

  13. MaDame says:

    Bonjour,

    Pour des personnes qui prétendent s’y connaître en sexe, je vous trouve assez peu cultivés sur la question.
    Première nouvelle: le point G n’existe pas. Le vagin n’est quasiment pas inervé pour la simple et bonne raison qu’il serait alors impossible d’accoucher. Deuxième, toutes les femmes sont clitoridiennes. Oui, même celles qui ont des orgasmes vaginaux, le vagin n’étant qu’une des nombreuses surfaces par lesquelles on peut accéder au vaste réseau nerveux du clitoris.

    Par conséquent, la méthode que vous décrivez là est loin d’être parfaite, et ne s’applique en plus pas à la majorité des femmes (qui iront entre elles se plaindre que vous focalisez là dessus et que cela les oblige à simuler pour vous faire plaisir).

    Sur ce, je vous conseille d’aller réviser votre anatomie, parce que toutes ces histoires de boules et compagnie, c’est juste les aspérités de la paroie vaginale qui sont plus que nombreuses et variées.

    Avec d’aussi mauvais conseils, faut pas s’étonner que la majorité des femmes n’aient qu’un orgasme sur 5 rapports.